Le dôme des Invalides
Paris Timelapse 2017

Le dôme des Invalides – night (ACCÉLÉRÉ – HYPERLAPSE – TIMELAPSE) PARIS FRANCE

Download

Size:- 461 MB (4096×2304)

L’église est reliée directement avec la chapelle royale, mieux connue sous le nom de dôme des Invalides. Cette chapelle avec un dôme surmonté d’un lanternon de 107 mètres de haut (351 pieds) a été à l’usage exclusif de la famille royale.

Le plan général de l’édifice au sol, par Jules Hardouin-Mansart, est simple : une croix grecque inscrite dans un plan carré. Chacune des façades extérieures est composée de deux ordres superposés, soulignés par un porche surmonté d’un fronton triangulaire.

Le dôme est posé sur un haut tambour à deux étages ornés de hautes fenêtres. C’est à ce niveau que la très grande rigueur « classique » de l’architecture évolue sensiblement : les formes se compliquent plus l’on s’élève en hauteur, d’une architecture à structure carrée au sol surmontée de frontons triangulaires, on passe insensiblement à des formes complexes où les courbes dominent peu à peu en s’élevant : tambour, volutes, dôme, oculi… Le premier étage du tambour est entouré de contreforts qui supportent la double coupole en pierre à l’intérieur, ces contreforts, inspirés de ceux de Saint-Pierre de Rome, sont intercalés avec de hautes fenêtres aux linteaux courbés, ils sont chacun ornés de deux colonnes géminées comme aux entrefenêtres où il n’y a pas de contreforts. Ces contreforts, au nombre de huit, ne sont pas disposés régulièrement aux points cardinaux de l’édifice mais regroupées par deux du fait de l’emplacement des piliers sur lesquelles ils sont posés qui sont situés à l’intérieur de l’édifice groupés par deux aux quatre coins de la croisée, donc de biais par rapport aux faces externes du monument. Des petites volutes typiquement baroques complètent ces contreforts à la base du deuxième étage du tambour, comme à l’église du Val-de-Grâce et à l’image de la Salute de Venise.

Le dôme de couverture proprement dit, de forme ovoïde, entouré de pots à feu, est fait d’une couverture de plomb sur une solide charpente en bois de chêne. Il est constitué de 12 compartiments dorés et décorés de trophées dans lesquels se dissimulent des lucarnes. Enfin, le dôme de couverture est surmonté d’un haut lanterneau élancé entièrement doré qui n’est pas sans rappeler des formes gothiques. C’est un pavillon carré, posé en biais par rapport à la façade, aux angles décorés de colonnes sur lesquelles sont disposées des statues, il est surmonté d’un obélisque effilé terminé d’une croix. La construction de ce dôme a été achevée en 1708, 27 ans après la pose de la première pierre.

Il a été redoré en 1807, 1830, 1839, 1937 et pour la dernière fois en 1989, nécessitant 12 kilos d’or à cette occasion.

Expédition du procès-verbal de la translation des restes mortels de l’empereur Napoléon Ier dans le sarcophage du tombeau construit dans l’église de l’hôtel des Invalides.Don de Napoléon III. 2 avril 1861, archives nationales de France.
À l’intérieur, sous le dôme de couverture en charpente, il y a deux coupoles en pierre de taille qui composent deux plans scénographiques. Elles sont ornées de fresques représentant les figures de plusieurs saints peintes par Jean Jouvenet et une immense composition de Charles de la Fosse qui représente Saint Louis dans son manteau d’hermine aux emblèmes royaux (la fleur de lys) remettant son épée à Jésus-Christ en personne, entouré d’anges musiciens.

Depuis 1861, sous le dôme et les coupoles, repose le corps de l’empereur Napoléon Ier dans six cercueils successifs à l’intérieur d’un sarcophage de quartzite rouge, dans une crypte à ciel ouvert creusée à cet effet au centre de l’édifice.

************************
Dôme des Invalides
The Dôme des Invalides (originally Chapelle royale des Invalides) is a large former church in the centre of the Les Invalides complex.

The dôme was designated to become Napoleon’s funeral place in a law dated 10 June 1840. The excavation and erection of the crypt, that heavily modified the interior of the domed church, took twenty years to complete and was finished in 1861.

Inspired by St. Peter’s Basilica in Rome, the original for all baroque domes, the Dôme des Invalides is one of the triumphs of French Baroque architecture. Mansart raised its drum with an attic storey over its main cornice, and employed the paired columns motif in his more complicated rhythmic theme. The general programme is sculptural but tightly integrated, rich but balanced, consistently carried through, capping its vertical thrust firmly with a ribbed and hemispherical dome. The domed chapel is centrally placed to dominate the court of honour.

The interior of the dome, 107 metres (351 ft) high (see gallery), was painted by Le Brun’s disciple Charles de La Fosse with a Baroque illusion of space (sotto in su) seen from below. The painting was completed in 1705.

Previous Post Next Post

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply